Bureaux, achats et environnement de travail : 3 jours de salon

Bureaux, achats et environnement de travail : 3 jours de salon

Le salon dédié à l’industrie du mobilier et de l’aménagement unique, Bureaux Expo, s’est tenue à Porte de Versailles, les 31 mars, 1 et 2 avril. Le salon des achats et de l’environnement de travail s’est passé au même moment. Aujourd’hui, les espaces mobiles, les postes plugs and play, les salles de travail informelles, et les phone box remplacent le sempiternel triptyque bureau, salle de réunion, et locaux techniques. « Aujourd’hui, l’heure est aux… Des tendances qui seront largement évoquées lors de la manifestation. Laurent Botton, directeur du pôle Tarsus a annoncé le premier temps fort du salon avec l’espace design et tendance préparé par le studio Jakob MacFarlane, sur le thème de l’art de voyager au bureau.

La marque néerlandaise Bruynzeel représente le second temps fort avec le workshop. Laurent Botton a affirmé que le p-dg monde de celle-ci pense à implanter un site aux Pays Bas, qui sera aménagé spécialement pour recevoir des collaborateurs venant de pays différents. En effet, un retour d’expérience émanera de ces collaborations, vu la grandeur de la tendance d’aujourd’hui au multiculturel en entreprise. Actineo, l’un des partenaires du salon fait le troisième temps fort de l’événement via ses résultats sur une enquête concernant la qualité de vie au travail des collaborateurs en Europe. Comme tous les ans, il y a eu les traditionnels trophées innovation. Leur remise se sont passées en ouverture de la nocturne, le 1er avril.

Panorama de l’offre de services, de multiservice et multitechnique immobilier : éclairage

En ce qui concerne le panorama de l’offre de services, de multiservice et multitechnique immobilier, Annelies Helmer, directrice de pôle Tarsus qui est organisateur du salon des achats et de l’environnement de travail, a affirmé qu’ils ont apporté un éclairage aux acheteurs hors production et directeurs environnement de travail des entreprises et des collectivités. Leur surface d’exposition a été restructurée pour offrir un repérage aisé à ses visiteurs. De ce fait, leur objectif était de présenter avec clarté l’ensemble des exposants et intéresser plus largement d’autres professions que celles habituellement visées, tels que les RH, les directeurs immobiliers ou les dirigeants de PME.

Détails sur les nouveautés du salon

C’est la première fois qu’ils avaient installé le village innovation, autour de sept start-up, qui jouissent de cette opportunité pour exposer leurs projets. Toutes les nouvelles idées y étaient, du stationnement horaire des parkings de sociétés, aux systèmes de conciergerie par consigne connectée en passant par la réparation de flottes de Smartphones. Il y a même eu une start-up baptisée ciel mon radis, qui a recréé les jardins partagés au sein des bureaux. Un autre grand concept qui faisait partie de cet évènement concerne la transition numérique. De ce fait, six sociétés ont proposé de résoudre les problèmes que rencontrent les entreprises sur cette dernière.

Les sujets inédits

Pierre Pelouzet, le médiateur des relations inter-entreprises, a été attendu à la conférence inaugurale, comme les personnalités du secteur. S’il le souhaitait, le public aurait eu l’opportunité de discuter avec un représentant de l’état. La conférence qui se portait sur la sécurité en entreprise. Il ya avait aussi un thème portant sur le piratage informatique, les incivilités dans le monde du travail, ainsi que les menaces terroristes. Des témoignages concrets ont été apportés par des directeurs de sécurité de grands comptes, comme Crédit Lyonnais, Galeries Lafayette, Samsung, Snes, et d’autres encore.

Laisser un commentaire