Sensibiliser à l’isolation thermique grâce aux drones

Sensibiliser à l’isolation thermique grâce aux drones

La population de Beauquesne, dans le département de la Somme, a probablement été surprise de voir des drones survoler au-dessus de ses toits. Mais, il est inutile de s’imaginer les pires scénarios dans la mesure où ces engins de haute technologie ont été envoyés par GRDF ou Gaz réseau distribution France. Son but ? Sensibiliser les habitants aux travaux d’isolation thermique.

Les drones, nouveaux moyens de prévention des pertes énergétiques

Durant la saison hivernale, les enjeux énergétiques sont encore plus importants par rapport au reste de l’année. Une raison pour laquelle GRDF a décidé de sortir le grand jeu dans le but de mieux sensibiliser les français aux travaux d’isolation thermiques dans leur propre maison. Cette fois, c’est la population de Beauquesne dans la Somme qui a eu l’occasion rare de voir des drones survoler au-dessus de ses toits. Des appareils employés en vue d’évaluer donc le niveau d’isolation de chaque maison de la ville. Une opération possible grâce à leurs caméras, exécutant une sorte de scann thermique sur les habitations. Grâce aux photos capturées par ces engins, GRDF peut distinguer dans chaque bâtiment les zones de déperdition de chaleur, tout en évaluant leur ampleur.

Les travaux d’isolation sont largement financés par l’Etat

Si la GRDF tient à encourager les travaux d’isolation thermique auprès des habitants français, c’est parce que ces derniers s’avèrent largement financés par l’Etat. Cependant, les renseignements concernant le rôle des drones survolant leurs maisons et la question de nécessité d’économie énergétique, source de motivation de GRDF avaient déjà suffi à attirer l’attention de la population, apparemment plus encouragée à isoler ses logements.

Une carte des maisons mal isolées sera transmise afin d’encourager les travaux d’isolation

Après son opération de survol, GRDF se chargera de publier une carte des habitations mal isolées aux habitants de Beauquesne. Le 12 février, ce sont alors 300 maisons qui y ont été analysées par les fameux drones. Ledit rapport sera dévoilé lors d’une réunion publique prévue en avril.

Laisser un commentaire